L’isolation des combles, qu’ils soient perdus, ou aménagés, doit aujourd’hui être considéré comme une priorité absolue. En effet, cette opération permet, à elle seule, une triple économie : énergétique, financière, et enfin, écologique. En neuf ou en rénovation, divers matériaux et plusieurs techniques s’offrent à vous pour mener à bien votre projet d’isolation. Petit tour d’horizon…   

Pourquoi isoler ses combles ?

Parce que, s’ils ne le sont pas, c’est jusqu’à 30% de déperdition thermique pour le logement ! Concrètement, cela veut dire que 30% de la consommation d’énergie, et donc, 30% de la facture s’envole par les combles ! Vulgairement, ces 30% servent à réchauffer les oiseaux venus nicher sous la toiture. Il est donc indispensable de réaliser cette isolation. Dans le neuf, il est nécessaire de se conformer aux exigences de la Réglementation Thermique 2012, laquelle fixe un cadre précis et, surtout, des critères de performance à respecter. A titre d’exemple, le matériau servant à isoler les combles doit offrir une résistance thermique au moins égale à R=8m²K/W. 

En rénovation, aucun minimum réglementaire n’est requis, mais il est fortement conseillé de se rapprocher, dans la mesure du possible, des minimas fixés par la RT 2012 pour obtenir des performances satisfaisantes et réaliser de réelles économies.   

Quels avantages tirer d’une isolation performante ? 

Outre le fait de réaliser des économies, d’autres facteurs sont à prendre en considération. Ainsi en est-il du confort thermique et du sentiment de bien-être au sein du logement. La chaleur en hiver et la fraîcheur en été rendront la vie plus agréable. De plus la réduction drastique de l’empreinte énergétique que la maison peut avoir sur l’environnement n’est pas négligeable. Thermiquement efficiente, l’isolation des combles joue sur plusieurs tableaux ! En effet, elle permet également de jouir d’une isolation acoustique de bonne qualité. De fait, en réduisant les bruits parasites et une bonne partie des nuisances venant de l’extérieur, et transitant par les combles, elle contribue à la tranquillité et à la quiétude des habitants. Aussi, grâce à une bonne isolation, la valeur intrinsèque du bien augmentera inévitablement. 

Enfin, bien que son coût de mise en œuvre puisse se révéler relativement élevé, l’ amortissement de l’isolation, via les économies qu’elle permet, peut-être réaliser dans les cinq ans. On parle généralement de 7 euros d’économisés sur la facture énergétique, pour 1 euro investi dans une isolation de qualité. Cerise sur le gâteau, ce type de travaux, de part les économies qu’ils autorisent, et la préservation environnementale qu’ils permettent, sont aujourd’hui largement subventionnés, et ouvrent droit à divers dispositifs de remboursement via des baisses ou des crédits d’impôt. 


Quel matériau choisir ? 

Laine de verre, laine de roche, de bois, de chanvre, ouate de cellulose… la diversité des matériaux existant offrent un large choix. Il en est de même des conditionnements proposés : en rouleaux, en panneaux, à souffler. Quel qu’ils soient, il sera indispensable de s’enquérir de l’épaisseur minimum nécessaire à mettre en place afin de répondre aux exigences de résistance thermique permettant une isolation efficace. Il va de soi que plus l’épaisseur sera importante, plus l’isolation sera conséquente ! 

Selon les cas, il sera possible de réaliser les travaux soi-même, sans aide extérieure. Cela dépendra bien évidemment de l’accessibilité des combles, et des difficultés techniques de mise en œuvre selon la nature des lieux. Source d’importantes économies, le non recours à un professionnel n’ouvre cependant pas la possibilité de bénéficier de crédits ou de réductions d’impôt. Confort thermique, économies, bien-être, écologique, la liste des avantages que procure une isolation des combles est longue.

Certes, cela représente un certain coût, mais cette opération doit être vue comme un investissement indispensable, ne nécessitant aucun entretien de par la suite, et amortissable à court ou moyen terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *