Les isolations des combles sont des travaux qui permettent une fois réalisés d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie. Comme pour l’ensemble des travaux qui entrent dans le cadre de la transition énergétique, l’état offre de multiples aides. L’isolation des combles est donc éligible. Malgré le coût initial que représentent ces travaux, vous pouvez bénéficier d’avantages, de subventions et d’aides que nous allons passer en revue.

Le crédit d’impôt pour l’isolation des combles

Certainement l’aide la plus connue vous avez droit au crédit d’impôt si vous envisagez d’isoler vos combles. Il existe cependant plusieurs conditions. La première réside dans le fait que les travaux soient effectués dans votre résidence principale. Vous devez également avoir votre domicile fiscal en France. Si vous remplissez ces conditions, le crédit d’impôt appelé également le crédit d’impôt transition énergétique sera calculé suivant un plafond maximal de travaux. Il peut prendre en charge jusqu’à 30 % de vos travaux déductible sur votre prochain avis d’imposition.

La solution de la prime énergie

La prime énergie est une subvention directement versée par les fournisseurs d’énergie. Elle peut également être prise en charge par certains organismes. Ces derniers ont été habilités afin de pouvoir la financer. Pour en comprendre le fonctionnement, cette aide a été initiée par l’état. Il a été demandé aux fournisseurs d’énergie d’effectuer des économies. Cette obligation si non respectée entraîne des pénalités. Le fournisseur incite donc ses clients en subventionnant des travaux d’économie énergétique. Vous apportez la preuve à votre fournisseur des travaux réalisés et l’aide peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Pour cela, les travaux doivent être effectués dans votre résidence principale. La subvention peut être différente en fonction du lieu de votre domicile et de vos revenus. À noter que cette aide est cumulable avec le crédit d’impôt.

L’éco-prêt à taux zéro

Ce prêt est destiné à financer l’ensemble de vos travaux pour l’amélioration énergétique. L’écho-prêt à taux zéro possède plusieurs particularités. Les intérêts sont pris en charge par l’état. Il n’est soumis à aucune condition de revenus. Cependant, pour avoir droit à ce prêt, les travaux doivent être réalisés par des professionnels. L’obtention de ce prêt se fait par l’intermédiaire d’une banque. Pour cela, vous devez déposer un dossier et la banque étudiera votre demande. Si le prêt est accepté par l’organisme bancaire, vous avez un délai de deux ans pour commencer les travaux. Les montants de ce prêt sont plafonnés en fonction des travaux pour lesquels il est demandé. Vous pouvez également faire une demande pour réaliser en plus de l’isolation de vos combles d’autres travaux. Ils seront pris en compte dans la même demande.

L’ANAH peut être une aide précieuse

L’Agence Nationale d’Amélioration de la Habitat a créé un programme destiné aux propriétaires pour les travaux d’économie d’énergie. Les travaux d’isolation des combles sont donc éligibles. Ce programme appelé “Habiter Mieux” est déclinée en plusieurs offres suivant le niveau de vos ressources. L’ANAH vous accompagne sur le projet, estime avec vous l’économie énergétique que les travaux vont permettre de réaliser. En fonction des résultats, ils calculeront l’aide à laquelle vous avez droit et son montant.

La TVA sur les travaux d’isolation des combles

Comme pour tous les travaux liés la transition énergétique, vous devez savoir que c’est la TVA à 5,5 % qui s’applique. Cette aide s’appelle la TVA à taux réduit. Vous devez donc en parler à l’entreprise que vous démarchez afin que ce taux soit bien appliqué sur la facture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *