Réaliser des travaux de rénovation énergétique est indispensable quand on arrive dans une maison mal isolée, ou un appartement qu’on a du mal à chauffer. Mais on se rend vite compte que certains travaux sont plus importants que d’autres. Comment faire les bons choix concernant la rénovation énergétique ?

Pourquoi opter pour la rénovation énergétique ?

Si aujourd’hui les constructions récentes sont parfaitement aux normes environnementales exigées par le gouvernement, il existe encore une majorité de logements qui sont encore très mal isolés dans le parc résidentiel français. Pourtant, opter pour des travaux énergétiques amène de nombreux avantages, notamment financiers et environnementaux.

D’un point de vue financier, l’isolation d’une maison permet de faire de grosses économies, très rapidement. Une fois tous les travaux effectués, l’économie réalisée sur la facture énergétique globale est de l’ordre de 20 à 25%, soit plusieurs centaines d’euros par mois pour la plupart des particuliers. On considère aujourd’hui que les travaux d’isolation sont parmi les plus rentables dans une maison, et que l’on y trouve son compte en moins d’un an.

L’isolation thermique d’un logement permet aussi d’améliorer significativement le confort de vie, en hiver comme en été. Pendant les périodes froides, l’isolation empêche la chaleur de s’échapper par les ouvertures. La température intérieure est constante, et il est beaucoup plus facile de la réguler. De fait, le chauffage est beaucoup moins utilisé ce qui entraîne des économies d’énergie. Quand les températures se réchauffent, le soleil ne vient pas altérer la fraîcheur du logement. Il devient alors inutile d’utiliser la climatisation lors de fortes chaleurs.

D’un point de vue environnemental, la rénovation énergétique permet surtout de diminuer fortement les émissions de gaz à effet de serre. Une mesure indispensable quand on sait que le parc résidentiel est le deuxième responsable des émissions GES en France. Si tous les logements étaient correctement isolés, l’impact environnemental serait gigantesque.

Quels travaux pour améliorer l’isolation thermique ?

Il existe de nombreuses façons d’améliorer la performance énergétique d’un logement mal isolé. Les plus grosses déperditions de chaleur se font toujours par les ouvertures en hauteur, et par les parois opaques.

L’un des plus gros chantiers comprend souvent l’isolation des combles. Que votre maison dispose de combles perdus ou de combles aménagés, il est indispensable d’effectuer une isolation correcte des lieux pour empêcher la chaleur de s’échapper.

La rénovation des murs est aussi un aspect à prendre en compte dans les travaux. Il est possible d’opter pour une isolation par l’intérieur (moins coûteux mais fait perdre de la surface habitable) ou par l’extérieur lors d’un ravalement de façade (plus cher mais permet de ne pas perdre de surface).

L’aspect des fenêtres est aussi à prendre en compte lors de travaux de rénovation. Aujourd’hui, beaucoup de propriétaires ont déjà opté pour des fenêtres en double vitrage, mais beaucoup de logements sont encore mal équipés. Le triple vitrage n’est pas forcément utile, sauf si vous habitez dans une zone fortement peuplée ou très bruyante. Plus cher, il n’est pas beaucoup plus efficace en terme d’isolation thermique.

L’isolation des sols est aussi un point important à prendre en compte, surtout si le sous-sol n’est pas ou peu isolé. Il suffit de poser des couches d’isolant sur le plafond du sous-sol pour ne pas perdre de surface habitable au rez-de-chaussée.

Les travaux à faire en priorité

Si vous voulez faire des économies rapidement, certains travaux sont à faire en priorité dans le logement. Les plus grosses déperditions de chaleur (35%) se font par la toiture, l’isolation des combles est donc particulièrement importante. On estime qu’il est possible de faire environ 20% d’économies sur la facture énergétique rien qu’avec ces travaux.

La deuxième cause de déperdition de chaleur concerne les murs du logement (environ 25% de pertes calorifiques). Il est conseillé d’effectuer ces travaux lors d’un ravalement de façade pour faire des économies de temps et d’argent.

Les fenêtres sont responsables d’environ 10% des pertes de chaleur, à peu près au même niveau que les sols. Aujourd’hui, la plupart des logements sont déjà bien équipés pour résister aux pertes calorifiques à ce niveau.

D’autres petits travaux comme le calorifugeage des tuyaux permettent de faire encore plus d’économies d’énergie. Le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire situés dans des pièces non chauffées afin de réduire la consommation d’eau et de chauffage. Peu coûteux et très rapides, ces travaux peuvent vous permettre de faire des économies substantielles.

Les aides financières pour la rénovation énergétique

Les travaux d’isolation sont souvent les plus rentables dans une maison parce qu’ils permettent de faire beaucoup d’économies et que de nombreux ménages peuvent faire financer leurs travaux en partie ou en globalité. Le gouvernement a mis en place des aides financières il y a plusieurs années pour inciter les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Le crédit d’impôt est le système de financement le plus connu. Il consiste simplement à déduire le montant des travaux de la somme des impôts sur le revenu du ménage. Si ce montant est plus élevé que l’impôt sur le revenu, le gouvernement reverse le surplus. Parfois, cette mesure permet de ne rien payer pour les travaux.

Les certificats d’économie d’énergie (qu’on appelle aussi prime énergie) sont moins connus. Pour en bénéficier, il faut entrer en contact avec un fournisseur d’énergie (qui n’est pas nécessairement le vôtre) afin de négocier le montant de la prime et la façon dont elle vous sera reversée. Attention, effectuez cette démarche avant de commencer les travaux. Dans une copropriété, les CEE peuvent vous permettre d’effectuer certains travaux d’isolation totalement gratuitement selon la configuration de l’immeuble.

Dans tous les cas, vous ne pourrez bénéficier des aides financières que si vous faites appel à un artisan disposant de la certification RGE (reconnu garant de l’environnement), qui certifie que les ouvriers ont été formés aux techniques d’isolation permettant la meilleure performance énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner pour obtenir la liste complète des artisans qui disposent de cette certification dans votre région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *