Profitez de la transition énergétique pour effectuer vos travaux de rénovation

 

Cette année encore, le gouvernement s’engage à aider financièrement chaque foyer qui souhaite réaliser des travaux d’isolation. Un excellent moyen, pour vous, de réaliser par la suite des économies d’énergie et de bénéficier de plus de confort à l’intérieur de votre logement.

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

La transition énergétique a pour objectif de changer le système énergétique actuel comme le charbon, pétrole, gaz, énergie nucléaire, bien trop polluant, en un système énergétique non polluant, basé sur des ressources renouvelables : bois, eau, soleil, vent, marée, biomasse, géothermie. La transition énergétique contribue ainsi à protéger notre santé et le climat, favorise une indépendance vis-à-vis de certains pays et de ce fait en réduit des tensions, abandonne le nucléaire pour se tourner vers des solutions écologiques (biomasse, barrages hydrauliques, éoliennes, énergie solaire…), limite la consommation globale d’énergie et décentralise la production.

Quelles sont les aides proposées par l’État ?

La France veut se montrer un exemple sur le plan national et international en matière de transition énergétique. Pour ce faire, elle a mis en place différentes aides de façon à activer cette transition. On retiendra :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • L’Anah et son programme « Habiter Mieux »
  • La TVA réduite passant de 20 % à 5.5 % ou 10% sur les montants du matériel et les travaux de rénovation énergétique effectués par un professionnel RGE.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique permet de déduire de votre déclaration d’impôt sur le revenu les dépenses occasionnées par vos travaux de rénovation améliorant les performances énergétiques. Ce crédit d’impôt est ouvert à tous les contribuables. Néanmoins, pour en bénéficier :

  • il faut que les travaux concernent votre résidence principale
  • qu’elle ait été achevée de construire depuis plus de deux ans
  • que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit

Le montant total des dépenses pris en charge ne peut excéder 30 % des sommes dépensées, et des plafonds des dépenses ont été mis en place en fonction du nombre de personnes habitant dans le logement. Différents documents sont à fournir : facture mentionnant le HT, la TVA, le TTC, le nom de l’entreprise qui se doit d’être agréée RGE, la nature des travaux et la liste des équipements.

Éco-prêt à taux zéro

L’écho prêt à taux zéro est remboursable sans intérêts. Ces derniers sont pris en charge par l’État. L’écho prêt à taux zéro est octroyé sans condition de ressources et s’adresse aux bailleurs, aux propriétaires et aux sociétés civiles. Que ces dernières soient soumises ou non à l’impôt sur les sociétés. 40 % du montant des travaux sont pris en charge dans la limite d’un plafond. La maîtrise d’ouvrage et les équipements sont concernés dans la mesure où les travaux sont réalisés par des entreprises RGE.

Anah : Agence Nationale de l’Habitat

L’Anah est une aide qui émane aussi des pouvoirs publics. Elle est réservée aux foyers reconnus comme ayant des « ressources très modestes ». La subvention de l’Anah permet de rénover l’isolation ou le chauffage d’un logement avec l’objectif de réduire les factures d’énergie. Pour bénéficier de ce programme, il faut être propriétaire occupant et disposer de revenus inférieurs à un certain plafond. Mais encore, il est tenu compte de l’ancienneté du logement (plus de 15 ans) ou si ce dernier n’a pas bénéficié d’aides de l’État dans les cinq dernières années. L’aide peut atteindre jusqu’à 50 % du montant des travaux, sans dépasser 10 000 € H.T. L’organisme offre la possibilité de bénéficier d’un accompagnateur conseil dont un forfait est pris en charge.

Le calorifugeage : une aide de l’État à ne pas oublier

Le calorifugeage est un moyen qui consiste à stopper de chauffer des parties non chauffées dans un immeuble, comme les parkings et les caves. Pour cesser ce phénomène, il convient de poser sur les tuyaux un calorifuge (verre cellulaire, laine de verre, mousse phénoliques, liège, polystyrène… Le calorifugeage sert à maîtriser la température, à annuler entièrement les déperditions thermiques et à réaliser des économies d’énergie. Avec Mon Calorifugeage Gratuit, vous pouvez bénéficier de la loi pour la « Transition Énergétique et la Croissance Verte ». Le montant de l’aide peut couvrir entièrement les travaux d’isolation de tuyaux d’eau chaude et de chauffage.

N’hésitez pas à vous lancer dans des travaux d’isolation thermique, phonique. Pensez au calorifugeage et profitez des aides de l’État pour réduire vos dépenses de travaux. Grâce à ces derniers vous disposerez d’un bien-être inestimable à l’intérieur de votre logement et ferez des économies d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *