Vous réglez sans cesse votre chauffage au maximum en plein hiver, mais vous ressentez toujours une impression de froid dans votre maison ? Le problème provient sans aucun doute d’une mauvaise isolation. En effet, un habitat bien isolé permet de réguler la température intérieure, pour éviter les pertes de chaleur ou de fraîcheur en fonction de la saison. Parmi les endroits susceptibles de créer des ponts thermiques dans votre habitat, les combles sont en pôle position. En effet, des combles non isolées peuvent faire perdre jusqu’à 30 % d’énergie à votre habitat.   

Le gain d’énergie d’une isolation

Contrairement à ce que vous pourriez penser, investir de l’argent dans l’isolation de vos combles vous en fera gagner. En effet, cet investissement vous permettra de réaliser jusqu‘à 30 % d’énergie sur votre facture de chauffage. De plus, il existe de nombreuses aides financières comme la prime énergie ou le crédit d’impôt qui permettent d’isoler votre maison à moindre coût. En moyenne, il ne vous suffira que de 5 à 6 ans pour rentabiliser le coût de l’isolation. Comme expliqué précédemment, les combles sont un facteur majeur de perte d’énergie dans votre habitat. En effet, l’air chaud est plus léger que l’air froid. Il a donc tendance à se diriger vers le haut de votre maison, autrement dit dans les combles. Si ces derniers sont mal isolées, cela pourra créer des ponts thermiques et des pertes d’énergie considérables. C’est pour cela qu’il est important de prendre soin de l’isolation de vos combles.   

Techniques d’isolation

Il existe plusieurs techniques d’isolation. La première, qui est aussi la plus utilisée est l’isolation par l’intérieur. Celle-ci se réalise en trois étape. Dans un premier temps, il est nécessaire de vérifier le bon état général de la charpente et l’humidité des parois. En effet, des parois humides sont susceptibles de créer plus facilement des ponts thermiques et une toiture en mauvais état rendra l’isolation inutile. Une fois que cela est fait, il faut réaliser la pose des suspentes, ce sont des points d’accroches qui relient l’ossature et le plafond. Ces dernières doivent être posées perpendiculairement aux chevrons, de manière à ce que le plafond et les murs soient de niveaux. Lorsque les suspentes sont posées, il ne reste plus qu’à appliquer une ou plusieurs couches isolantes ainsi qu’une membrane d’étanchéité à l’air recouverte d’un parement de finition. Cette dernière permettra d’économiser jusqu’à 10% d’énergie en plus. L’isolation par l’intérieur possède l’avantage de ne pas être très difficile. Elle peut être aisément réalisée par une personne bricoleuse. De plus, elle permet d’accéder aux aides financières liées à l’isolation d’un bâtiment. 

La seconde technique est l’isolation thermique par l’extérieur. Moins courante que l’isolation par l’intérieur, son prix est par conséquent plus élevé mais elle reste tout aussi efficace. Cette dernière est plus difficile à réaliser. Elle nécessite d’enlever la toiture afin d’y installer des panneaux porteurs, qui contiennent un support ventilé, un parement de finition et une couche isolante. Cette technique est également éligible aux aides financières, elle est très résistante à d’éventuelles moisissures et est efficace peu importe la saison. L’autre avantage d’une bonne isolation des combles, et ce peu importe la technique utilisée est l’isolation acoustique. En effet, en plus de réduire les pertes de chaleur, elle permet également de réduire d’éventuels contacts sonores avec l’extérieur.   

La rentabilité de l’isolation

Le coût d’une isolation des combles peut varier entre 20 et 200 euros par mètre carré. Il dépend de nombreux critères tels que la nature des combles en question, aménagés ou perdus, mais aussi de l’isolant utilisé, de votre lieu d’habitat, de la technique d’isolation (par l’intérieur ou par l’extérieur) et enfin de la manière dont la pièce est configurée. Par exemple, pour l’isolation par l’intérieur d’une toiture inclinée, il faut compter entre 20 et 80 euros par mètre carré. Comme expliqué précédemment, ces prix peuvent paraître élevés mais ils seront rapidement rentabilisés grâce aux économies d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *