L’isolation des combles d’une maison, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou de travaux de rénovation, est primordiale. Il existe différentes techniques qui répondent aux normes en vigueur et peuvent bénéficier d’aides financières. L’isolation des combles peut en outre entraîner de sérieuses économies.   

Pourquoi isoler les combles d’une maison ? 

Le toit génère 20% de déperdition thermique tandis que celle des combles est de plus de 30%. Lorsque l’on sait que le chauffage est le poste budgétaire qui engendre 60 à 70% de la consommation énergétique des foyers on comprend aisément l’importance d’envisager des travaux d’isolation. Procéder à l’isolation de combles permet d’aménager une pièce habitable supplémentaire, ce qui augmente la valeur marchande de la maison au moment de la revente.    D’autre part, limiter la consommation d’énergie est un geste très important pour la protection de l’environnement. 
L’isolation possède aussi des propriétés phoniques intéressantes. Les bruits sont stoppés, qu’ils proviennent de l’extérieur ou de l’intérieur de la maison, il est ainsi possible de faire la fête entre amis sans se soucier du voisinage. 
Le confort est amélioré puisque l’isolation entraîne une température homogène dans toutes les pièces : on ne se retrouve plus dans une pièce où les parois sont froides alors que l’on vient d’une pièce chauffée. 
Enfin, si l’on pense souvent à l’isolation des combles pour ce qui concerne le chauffage d’une habitation, on oublie que le fait d’avoir isolé ses combles est aussi bénéfique en été : en limitant les apports extérieurs de chaleur l’isolation permet de garder la maison plus fraîche, il n’est donc plus nécessaire d’investir dans un climatiseur. 


Différentes techniques pour l’isolation des combles 

On distingue l’isolation des combles perdus et celle des combles aménageables. 
Pour les premiers l’isolation peut s’effectuer au niveau du plancher, par la technique du soufflage ou l’installation de laine de verre, sans oublier l’isolation intérieure des rampants qui sont les plus proches des sources d’humidité. Il convient alors d’installer un pare-vapeur pour éviter les infiltrations d’eau dans les murs, qui sont souvent synonymes de moisissures et de champignons. l’habitation est plus saine. 
Les combles aménageables doivent impérativement supporter l’isolation des rampants de la toiture par l’intérieur ou par l’extérieur. 
L’isolation intérieure est la plus utilisée en France. Le matériau isolant se situe entre l’intérieur de la maison et le mur extérieur. Si son coût est peu élevé, elle réduit la surface habitable et reste perméable à l’eau. 
L’isolation extérieure, encore appelée méthode du Sarking, a certes un coût un peu plus élevé, mais elle est facile à mettre en place, ne diminue pas la surface habitable et résiste à la perméabilité de l’eau. 
On parle d’isolation répartie lorsqu’elle s’intègre à la structure porteuse et qu’elle est fabriquée en brique, béton, bois, métal ou même paille, pour laquelle on utilisera la technique Nebraska. 
Si l’épaisseur du matériau isolant n’est pas un critère déterminant, l’emploi d’isolants minces doit venir en complément des isolants plus épais, notamment dans les combles où l’espace est réduit. Leur composition en films d’aluminium leur accorde une grande résistance aux vapeurs d’eau. 


Des économies conséquentes suite à l’isolation des combles 

La réduction des dépenses d’énergie est tellement cruciale pour l’environnement que l’Etat accorde de nombreuses aides à ceux qui veulent isoler leurs combles. Ainsi, l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) peut accorder des subventions aux propriétaires. De même, des crédits d’impôts ou une baisse de la TVA sur l’achat des matériaux employés peuvent être appliqués. Les éco-prêts à taux 0 et les aides et subventions du Conseil Général ou du Conseil Régional peuvent considérablement diminuer le coût de la facture de l’isolation des combles d’une maison. La condition incontournable pour bénéficier de ces aides est le respect de la Réglementation Thermique RT 2012. 
Outre le fait que l’isolation des combles ne nécessite aucun entretien particulier, la réduction des déperditions thermiques entraîne naturellement une baisse des besoins en énergie et en chauffage et donc des économies substantielles sur les factures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *