Une maison mal isolée amène des déperditions de chaleur importantes en hiver et une température intérieure élevée en été. Pour parer à cet inconfort thermique, l’augmentation du chauffage ou l’installation d’une climatisation grossit significativement la facture de consommation énergétique. Refaire l’isolation des combles permet de rapidement rentabiliser le coût de ces travaux en réduisant considérablement sa facture de chauffage. 

La rentabilité d’une meilleure isolation des combles

La facture d’énergie est une dépense importante dans le budget d’un foyer. Le prix de l’électricité, du fioul ou encore du gaz ne cesse d’augmenter ce qui devient problématique pour chauffer convenablement une maison lorsque l’hiver s’installe. La meilleure solution à l’heure actuelle pour réduire sa facture de chauffage est de vérifier que sa maison est correctement isolée. Les habitations anciennes sont rarement bien isolées et sont sujettes à de grosses déperditions de chaleur. C’est principalement à cause d’un toit mal isolé qu’il y a une perte de chaleur dans la maison. Une isolation par l’intérieur au niveau des combles permet d’éviter que la chaleur du chauffage ne s’échappe par le toit. L’habitation garde mieux la chaleur et ne nécessite plus d’être trop chauffée. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a publié une étude qui prouve que l’isolation des combles permet de réduire de 30% les déperditions de chaleur dans une maison. Dès lors le coût des travaux d’isolation est rentabilisé en quelques années. 

Gagner une surface habitable supplémentaire

Les combles qui ne sont pas isolés servent généralement de greniers, faute de pouvoir les chauffer correctement l’hiver ou constater que la température est trop élevée l’été. En procédant à une isolation des combles, la surface de cet espace peut devenir habitable pour aménager par exemple une chambre d’ami ou un bureau. De plus les composants isolants permettent également une isolation phonique pour pouvoir profiter en toute quiétude de cette nouvelle pièce, sans être dérangé par le bruit de la pluie ricochant sur le toit. 

Isoler sa sous-toiture avec de la laine de verre

Le matériau isolant le plus utilisé pour les combles est la laine de verre. Cet isolant est composé de sable et de verre recyclé qui piègent l’air froid et l’air chaud. Pour des combles ayant vocation à devenir une nouvelle pièce habitable, la pose de la laine de verre peut s’effectuer sur le plafond. Pour les combles avec un plafond bas ne permettant pas d’être aménagés, il peut être opportun de poser la laine de verre au sol pour éviter de chauffer pour rien un espace supplémentaire. 

Les matériaux isolants minces pour les espaces réduits

Certains espaces dans une habitation ne permettent pas de poser des composants isolants épais telle que la laine de verre avec 20cm d’épaisseur. Pour pouvoir néanmoins mieux isoler ces endroits, il existe désormais des isolants minces qui peuvent être inférieurs à 2cm d’épaisseur. Il n’est pas avéré que les isolants minces soient aussi efficaces que les isolants traditionnels mais ils représentent un bon complément d’isolation pour les espaces restreints. Ces matériaux peuvent être vendues en rouleau ou bien en panneaux. Ils sont faciles et légers à poser. 

Le pare-vapeur pour éviter l’humidité

Outre les déperditions de chaleur, une mauvaise isolation provoque également des problèmes d’humidité. Ces problèmes sont principalement dus à de la condensation formée par le contact de l’air chaud sur une surface froide tel qu’un mur ou un plafond. Les isolants comme la laine de verre résistent très mal à l’humidité. Pour éviter les problèmes d’humidité et choisir le bon isolant, il existe des pare-vapeurs. Un pare-vapeur est un matériau vendu sous forme d’une feuille qui va permettre d’éviter le passage de la vapeur d’eau. Il se pose entre le parement qui va recevoir l’isolant et l’isolant. Cela évite la formation de la condensation à l’intérieur de l’habitation et permet une étanchéité de l’isolant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *