L’isolation des combles, en vue de leur aménagement ou pour obtenir une diminution des coûts de chauffage, est importante pour améliorer le confort de vie des habitants. Avec une déperdition de chaleur de 30%, le toit subit la perte d’énergie la plus importante. En cas de combles mal isolés, ce chiffre peut être beaucoup plus élevé d’où l’importance de procéder à une isolation complète et de qualité de vos combles.

Avantages de l’isolation des combles

  • Régulation thermique. L’isolation permet de garder la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été.
  • Diminution des coûts de chauffage.
  • Réduction des ponts thermiques qui permet de limiter les risques d’apparition d’humidité.
  • Meilleure acoustique.

L’isolation des combles contribue à améliorer la qualité de vie des habitants et augmente la valeur du logement.

Techniques d’isolation des combles

L’isolation complète comprend le toit, les murs et le sol des combles. Pour évaluer la performance des matériaux isolants, il existe deux indicateurs : le R pour l’isolation thermique et le dB pour l’isolation phonique. Plus leurs valeurs sont fortes, plus les matériaux sont efficaces.

Choix de l’isolant

La laine de verre et la laine de roche offrent de bonnes performances thermiques et acoustiques. Ces matériaux résistent à l’humidité et sont peu inflammables. Il existe de nombreux types de matériaux mais la laine de verre est utilisée dans les 3/4 des cas pour son rapport qualité/prix. Sachez qu’il est conseillé d’opter pour un matériau certifié par l’ACERMI.

Ces isolants se retrouvent sous diverses formes : vrac, panneaux… Selon la solution choisie, il faudra recouvrir l’isolant d’une plaque de plâtre, d’un panneau en bois ou autre. Pour les personnes souffrant d’allergies ou d’asthme, il existe des panneaux de plâtre qui absorbent divers allergènes.

Isolation par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur est la plus courante donc la moins onéreuse. Elle peut contenir une ou deux couche(s) d’isolant. Si les combles ne sont pas aménageables, la solution la plus économique est de poser le matériau isolant choisi sur le sol, voir de recouvrir l’ensemble de la surface des combles pour atteindre un bon niveau de performance énergétique. Pour les combles aménageables, il est recommandé de poser l’isolant sur les rampants, les murs et le sol pour bénéficier d’une isolation complète. L’inconvénient de cette solution est une diminution de la surface habitable. Une couche intérieure prend environ 25cm d’épaisseur. Par contre, elle peut être mise en œuvre par un particulier.

Isolation par l’extérieur

Cette isolation, généralement pratiquée par un professionnel, est la plus onéreuse mais offre de nombreux avantages. Elle est de plus en plus utilisée pour l’isolation des toitures lorsque celles-ci ont besoin d’une réfection. Pour le toit, l’isolant est installé entre la toiture et la charpente. L’isolation par l’extérieur permet de réduire significativement les ponts thermiques et de conserver la surface habitable des combles. Par contre, le bâti doit être en mesure de supporter le poids de l’isolant. Pour l’isolation par l’extérieur des murs, il existe plusieurs techniques mais la plus courante est la pose d’un enduit sur des plaques de polystyrène. Cette solution permet d’isoler les murs des combles ainsi que la maison entière.

Le choix de votre technique d’isolation dépend de la configuration de vos combles, de celle de votre maison et de ses matériaux de construction. Pensez à vérifier l’état de votre toiture avant d’entreprendre des travaux et en cas de doute, faites-vous conseiller par un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *