Isolation de toiture par l’extérieur

L’isolation de la toiture par l’extérieur est très sollicitée par les propriétaires. Cette méthode présente de nombreux avantages par rapport aux autres options.

Pourquoi isoler sa toiture ?

Avant de débuter les travaux d’isolation de toiture, il est important de connaître l’intérêt et les atouts de ce système. Cette démarche permet de conserver la durée de vie d’une habitation, de protéger les occupants contre la chaleur et le froid excessifs. L’isolation de la toiture réduit considérablement la consommation énergétique. En plus de ses coûts abordables, elle contribue à un gain d’espace car toutes les pièces sont utilisables. L’isolation parfaite d’une maison contribue à un meilleur confort intérieur.

L’isolation de toiture comme priorité

L’isolation de la toiture d’une maison est primordiale car elle assure un confort thermique optimal. Cette couverture supérieure représente une source principale de déperdition de chaleur, qui peut être défavorable à tous les niveaux. Ainsi, l’isolation de cette paroi doit être une priorité pour éviter la surconsommation d’énergie et les pertes thermiques.

Les techniques d’isolation de toiture

L’installation d’un isolant sur la toiture dépend de l’état de la maison. Vous avez le choix entre deux méthodes qui possèdent chacune leurs spécificités : l’isolation directe sous la pente de la toiture et l’isolation du faux plafond du comble et du plancher grenier. La mise en place de ces isolants est souvent confiée à une entreprise de couverture.

1/L’isolation directe sous la pente de la toiture

Cette méthode consiste en une pose d’un panneau isolant pour toiture ou d’un autre matériau sous les tuiles. Cette technique n’est cependant pas recommandée si vous effectuez la rénovation de votre maison. Elle requiert en effet des travaux plus complexes et l’usage d’un matériel plus élaboré en plus du prix élevé de la prestation.

Par ailleurs, la performance thermique d’une isolation de toiture doit être optimale. Pour cela, la disposition des isolants doit se faire en deux couches croisées. Cela est valable que ce soit pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Les ponts thermiques seraient considérables si vous isolez seulement les espaces entre les chevrons. En effet, les planchers du comble et du grenier laisseront toujours passer la chaleur provenant de votre habitation. Dans ce cas précis, les radiateurs sont mis à contribution en chauffant le grenier. Ce cas de figure se produit lorsque la température du grenier est différente de celle des autres pièces se trouvant en dessous. En cherchant constamment un équilibre parfait, l’air chaud traversera systématiquement le plafond.

2/L’isolation du faux-plafond du comble ou du plancher grenier

Cette option est plutôt indiquée pour les rénovations immobilières. Elle est en effet plus simple à réaliser et est beaucoup plus abordable que la méthode précédente. Les performances de ce système d’isolation sont indéniables. Toutefois, il est conseillé d’opter pour des isolants en vrac comme le soufflé. Ce matériau a la propriété de pénétrer les moindres espaces pour empêcher tous les ponts thermiques. Cette technique d’isolation favorise une séparation thermique de l’espace qui se trouve sous la toiture. En d’autres termes, la chaleur dégagée par le chauffage ne remonte pas vers le plafond. Par conséquent, le confort intérieur de votre maison est amélioré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *