Focus sur l’isolation thermique

L’isolation joue un rôle primordial dans le confort d’une habitation. En plus d’optimiser les conditions thermiques, elle permet également de faire des économies d’énergie considérables. Il existe plusieurs types d’isolation et autant de techniques pour effectuer la pose. Dans tous les cas, pour obtenir un résultat de qualité, il faut commencer par faire le bon choix des matériaux isolants.

Les différents types de matériaux d’isolation 

Les matériaux d’isolation se déclinent en trois catégories : les isolants naturels, les isolants minéraux et les isolants synthétiques. Chacun de ces isolants a ses spécificités et l’utilisation varie en fonction de l’endroit à isoler.

Tout d’abord, il y a les isolants naturels. Comme leurs noms l’indiquent, ils sont constitués de matériaux naturels sans produits chimiques. Parmi ces divers types de produits, on peut citer la fibre de bois. Ce matériau isolant est fabriqué à partir des déchets de scieries comme les écorces ou bien les branches de résineux qui n’ont pas été traitées chimiquement. On peut également citer le chanvre qui est fait à partir de la partie qui se trouve à l’extérieur de la tige. Il y a aussi le lin, le coco, le coton, etc.

En ce qui concerne les isolants minéraux, ils proviennent de la fusion des roches et des verres. Connus pour leur légèreté et leur bonne résistance au feu, on les utilise surtout pour isoler les murs, les sols et les toitures. Ce sont les isolants les moins chers du marché, mais ils disposent d’une excellente capacité d’isolation. Parmi les isolations minérales, on peut citer l’argile expansée et le verre cellulaire.

Pour terminer, il y a les isolants synthétiques. Peu coûteux, ils ont une grande capacité d’isolation. Le polystyrène et le polyuréthane sont les plus connues. Pour ce qui est de l’utilisation, on peut les utiliser dans tous les milieux, même dans les endroits humides.

Comment réussir son isolation thermique ?

Une isolation thermique est réussie si elle conserve bien la chaleur, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de déperdition thermique, surtout lorsque la ventilation est bien maîtrisée. Pour y arriver, il faut tenir compte de certains critères. Comme l’épaisseur de l’isolant, la pose, l’emplacement des matériaux isolants, etc. Par ailleurs, il faut veiller à choisir la bonne épaisseur de l’isolant et à couvrir convenablement toute la surface à isoler.

Il existe deux techniques d’isolation : l’isolation extérieure et l’isolation intérieure. La première consiste à envelopper l’extérieur de la maison par un isolant et la seconde consiste à poser l’isolant sur la surface intérieure. Sachez qu’il est possible d’isoler tous les enveloppes de la maison : les murs, les sols, les combles et les toits. Pour optimiser le confort, vous pouvez également réaliser des travaux d’agencement intérieur en plus de l’isolation. D’ailleurs, il est conseillé de réaliser l’aménagement des combles perdus avant de les isoler.

Comme les travaux d’isolation sont plus ou moins complexes, il est préférable de demander l’intervention d’un professionnel en la matière pour assurer la qualité des travaux. Ainsi, vous aurez l’assurance d’obtenir une isolation thermique conforme à vos besoins et respectueuse des normes énergétiques en vigueur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *