pret

L’isolation est la clé de voûte pour avoir une maison plus économe en matière d’énergie. Elle permet d’avoir surtout un logement sain et de réduire considérablement les besoins en chauffage. A cet effet, il requiert l’usage des matériaux de qualité. L’intervention d’un professionnel tels que les Artisans RGE est la solution parfaite à cet effet.

Les avantages de l’isolation

En hiver ou en été, l’isolation intérieure ou extérieure limite toutes les déperditions thermiques. Sans une isolation, le chauffage fonctionne juste pour l’extérieur. Pendant l’été, en isolant une maison, on limite les effets extérieurs afin d’assurer une température ambiante à l’intérieur. D’autres effets bénéfiques sont à retenir sur l’immeuble. Le premier bienfait concerne les propriétés phoniques provenant des isolants thermiques. Du fait qu’ils contiennent de l’air, ils emprisonnent le son et les bruits à l’intérieur de la maison. Les isolants participent considérablement à l’équilibre hygrométrique de la construction via les pare-vapeurs. Ils réduisent les ponts thermiques occasionnant les soucis d’humidité à la maison. Ils assurent un meilleur confort thermique pour les habitants de la maison à travers une température beaucoup plus homogène à l’intérieur. L’isolation participe à la protection de l’environnement. Elle réduit considérablement les factures liées à l’énergie mettant la famille à l’abri des dépenses ruineuses. Pour réduire considérablement la surface à chauffer, les isolants sont placés sur le sol directement. L’isolation doit prendre en compte les combles perdus et les rampants pour un résultat fiable. L’isolation intérieure et l’isolation extérieure sont les deux formes possibles pour isoler une maison.

L’isolation intérieure

L’isolation par l’intérieur est très utilisée par les français comparativement aux autres pays du Nord. Elle est décriée par plusieurs personnes car elle n’est pas idéale. Elle présente certes quelques avantages. Elle a un coût de réalisation assez faible car les matériaux et la main d’œuvre sont moins chers. Un bon bricoleur peut le réaliser assez facilement dans un laps de temps. L’isolation intérieure permet d’avoir accès à des aides financières considérables de la part des pouvoirs publics. Elle assure le chauffage rapide de la maison. Néanmoins, on peut décrier les difficultés rencontrées le plus souvent au cours des travaux de rénovation avec une telle isolation. Elle réduit considérablement la surface intérieure habitable. Elle est à la base de la perméabilité à l’eau observée dans certaines maisons. L’inconfort est assuré en raison de l’inertie thermique assez faible au cours de l’hiver ou de l’été. Cette forme d’isolation exige l’utilisation des rupteurs pour faire face aux difficultés observées au niveau des ponts thermiques. Les isolants utilisés sont assez minces et doivent respecter certaines normes en la matière.

L’isolation par l’extérieur

La première technique en la matière est l’isolation thermique par l’extérieur appelée ITE. Elle consiste à placer les isolants entre l’extérieur et les murs de la maison. Elle donne droit aussi à des aides financières. Très facile à réaliser, elle ne réduit point la surface intérieure habitable. Les soucis de ponts thermiques sont considérables réduits. Elle offre une meilleure résistance aux filtrations à l’eau. La maison est mieux protégée face aux risques de moisissures sur les murs. Elle procure non seulement un fort confort mais des économies d’énergie considérables. L’inertie thermique est en effet assez captivante que ce soit en été ou en hiver. Il est possible d’isoler avec cette forme les toitures ou les murs de la maison. Son seul inconvénient est le professionnalisme qui entoure sa mise en place. Le prix de réalisation devient dès lors un peu élevé.

Les différentes techniques d’isolation d’une maison


Il s’agit principalement des techniques d’isolation thermique et de l’isolation par soufflage. L’ITI permet de consolider la performance énergétique de la toiture ainsi que des murs de la maison. Elle consiste à placer les isolants tels que la laine minérale ou végétale sur la partie à isoler. Il est possible d’utiliser les isolants minces faits de feuilles d’aluminium ou de films plastiques aluminisés. L’isolation par soufflage est la technique recommandée pour l’isolation des combles perdus. Il s’agit de souffler de la laine dans ces combles difficiles d’accès. C’est un procédé industriel qui consiste à propulser de la laine minérale en flocons via une cadreuse dans les combles. C’est une technique homogène, efficace et très rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *