Equipement de protection individuelle de base pour optimiser sa sécurité au travail

Certains métiers exposent les travailleurs à différents dangers plus ou moins graves. Écarter ces risques est la mission première des employeurs et quand cela n’est pas faisable à 100 %, ils doivent mettre en place des dispositifs de protection communs ainsi qu’équiper leurs travailleurs d’équipements de protection individuelle (EPI) adéquats.

Sur ce dernier point, le choix est large d’où l’intérêt de retenir des critères spécifiques pour faire le bon choix. On notera la partie du corps à protéger ainsi que le type et le niveau de danger.Dans la gamme d’EPI existante, voici quelques équipements de base à retenir …

EPI pour la tête

La tête est une partie vitale de notre organisme. Un choc, même de faible intensité peut entraîner de graves séquelles sur le reste du corps. La protéger est donc une priorité pour tous les travailleurs évoluant dans des milieux à risques. Pour garantir sa protection, le port d’EPI et plus précisément de casque est la mesure la plus sûre, mais il faut encore savoir choisir le bon modèle. Ce dernier doit être déterminé en fonction du type et du niveau de risque enregistré.

Les ouvriers du BTP auront alors droit à des casques anti-heurt tandis que les électriciens auront droit à des casques isolants.Ceux exposés aux flammes et à la chaleur devraient opter pour des modèles ignifuges tandis que les travailleurs devant opérer à l’extérieur et sous le soleil doivent porter une casquette de sécurité au lieu d’un casque.

EPI pour protéger les yeux

Tout comme la tête, les yeux sont une partie vulnérable de notre organisme. Pour les protéger d’éventuelles lésions oculaires liées au travail, le port de lunettes de sécurité est fortement recommandé. Le choix des lunettes dépendra également du type de risque auquel vos yeux sont exposés : rayons infrarouges, forte lumière, …

Les lunettes de protection peuvent parfois être associées aux casques pour une protection optimale de la zone de la tête.

EPI pour protéger les oreilles

Les oreilles doivent également être protégées, car une souffrance auditive peut engendrer du stress, de la migraine et, sur le long terme, la surdité. Pour éviter cela, les travailleurs exposés continuellement au bruit doivent porter des dispositifs de protection individuelle comme les bouchons d’oreilles ou encore un serre-tête antibruit.

EPI pour protéger les mains

Les mains et les doigts sont notre principal atout pour pouvoir travailler. Faire en sorte qu’ils se portent toujours bien doit donc être une de nos priorités. Pour ce faire, le port de gants est indispensable dès lors que le travailleur est exposé à des risques bactériologiques, des vibrations, des frottements, des matériaux tranchants,des risques chimiques, à des températures extrêmes, … Le choix doit se faire en fonction des risques contre lesquels on souhaite être protégés et en fonction de leur intensité.

EPI pour protéger les voies respiratoires

Pour ne pas inhaler des substances dangereuses voire toxiques comme le gaz, la fumée, la poussière, … porter un masque anti-poussière est recommandé sur certains lieux de travail. Et quand les risques sont très élevés, il faudra le remplacer par un masque complet pour une protection optimale.

EPI pour le reste du corps

Et toujours en termes d’équipements de sécurité, il faut également penser aux autres parties du corps comme les pieds, les bras, … Pour les pieds, le port de chaussures de sécurité appropriées est recommandé tandis que pour le reste du corps, il faut bien choisir les vêtements de travail adéquats. Des vêtements ignifuges pour les travailleurs exposés au feu et à la chaleur, des vêtements polaire pour ceux qui doivent travailler dans le froid, … 

Quand on choisit des vêtements de travail, le type ne doit pas être le seul critère, car il faut aussi choisir la bonne taille,garante du confort et de la sécurité des travailleurs. Un pantalon trop large peut effectivement favoriser une chute pour les travailleurs en hauteur tandis qu’une veste trop serrée limite les mouvements sur le chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *