Les menuiseries et le chauffage sont responsables d’une grande partie de la facture énergétique d’un logement. Afin de maîtriser au mieux ses consommation, ces deux piliers de la construction bioclimatique doivent impérativement être choisi avec soin. Pour cela, il est nécessaire d’anticiper autant que possible vos priorités et de respecter les gardes fous imposés par la règlementation thermique 2012.

Rénover une installation de chauffage

La rénovation d’une installation de chauffage impose de lourds travaux. Rénover une installation de chauffage se traite à deux niveaux :

  • La production de la chaleur
  • La distribution de la chaleur

Pour produire la chaleur, vous devrez choisir une source d’énergie : gaz, fioul, bois, électricité, air extérieur…Chacune présente des avantages et des inconvénients qu’il est facile d’appréhender. Si le bois est une source d’énergie renouvelable, il pose quelques contraintes en termes de travail, de stockage ou de salissure. A l’inverse, pour le gaz de ville ou l’électricité, il suffit d’appuyer simplement sur un bouton afin de produire de la chaleur.

Selon votre choix d’énergie, vous pourrez ensuite installer une chaudière, une pompe à chaleur, des panneaux solaires, des radiateurs électriques… Si vous remplacer une chaudière à fioul par un nouvel équipement, la dépose, l’évacuation et la mise en déchetterie de la cuve à fioul doit se faire dans les règles.

Enfin, dés l’installation, un focus doit être porter sur l’entretien nécessaire des équipements : ramonage pour les poêles à bois ou cheminées, contrôle et entretiens annuels des chaudières gaz, fioul. Seuls les systèmes électriques ne demandent que peu d’entretien. Enfin, en cas de panne, ces derniers ne sont pas facilement réparables et il est souvent nécessaire de les remplacer par un équipement neuf.

Pour la distribution de la chaleur, elle peut se faire par circulation de l’air dans la maison, par un réseau de radiateurs à eau, par un système de chauffage au sol… Il est à noter que l’installation d’un plancher chauffant ne peut se faire que dans le cadre d’une rénovation totale et lorsque l’espace sous plafond est suffisamment disponible.

De bonnes menuiseries pour un meilleur confort

Inutile de dépenser son argent à chauffer une maison, si vous ne possédez pas de bonne menuiserie. En effet ces dernières sont responsables de 15 à 20% des déperditions de chaleur. Autant dire que ce poste doit faire l’objet d’une attention toute particulière.

Bien que jamais appliquée en matière de rénovation, la RT 2012 sur l’existant prend en compte ce poste pour calculer la consommation énergétique du logement. Surface et caractéristiques des vitrages, exposition des ouvertures sur les façades, matériaux… Fabriquées en usine, la plupart des fenêtres, portes extérieures et baie coulissantes répondent à des normes de fabrication et garantissent de bon coefficient d’isolation. On parle du coefficient Uw pour qualifier la performance d’une menuiserie. Plus celui est faible et meilleure est l’isolation du produit.

De nombreuses aides sont disponibles pour financer ces travaux. Les cahiers des charges imposaient la réalisation de bouquets de travaux afin d’offrir le meilleur rendu. A ce jour, cette exigence à disparu par soucis de simplification. Il n’en reste pas moins vrai que rénover son installation de chauffage est plus efficace avec de bonnes menuiseries installées.

Des travaux responsables

Combien vont coûter ses travaux de rénovation ? Il est aujourd’hui facile d’estimer ses travaux en ligne. Ce qui est sûr, c’est votre budget sera bien utilisé. Vous ferez des économies sur vos consommations énergétiques. Votre maison ou appartement sera bien plus confortable à vivre. Votre patrimoine foncier sera valorisé et vous pourrez réaliser une belle plus-value en cas de revente. Enfin, si c’est bon pour vous, c’est également bon pour la planète et l’avenir de vos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *